L'arche de paix

Le mensonge

L'arche de paix
Le mensonge est l’un des signes probants de l’absence de prospérité de nos âmes.

Le mensonge est l’un des signes probants de l’absence de prospérité de nos âmes.
En tant que fils de Dieu, la prospérité nous est réservée. Si nous nous efforçons de marcher dans la sanctification et que nous veillons à nous purifier continuellement par la repentance alors notre âme sera prospère. Et toutes les autres formes de prospérité en découleront.
Avec Dieu, il n’y a pas de demi-mesure. Il faut reconnaître intégralement nos péchés devant lui. La reconnaissance partielle est un mensonge, en commettant cela, nous nous rendons coupables d’un double péché : nous mentons aux hommes et devant Dieu. Nous risquons donc de rater l’accès au ciel pour des futilités ! Nous nous calomnions pour de l’argent, pour faire bonne figure, pour préserver une image ou par simple jalousie. Voilà pourquoi nous semons peu à peu la mort dans nos vies.

Dans la Bible, Ananias et Saphira ont choisi de mentir devant l’Esprit Saint (Actes 5:1-9). Ils avaient oublié que Dieu est omniscient : Il voit et il sait toutes choses. Notre Seigneur est la vérité : prenons l’habitude de marcher dans la vérité, dans la franchise et dans la transparence avec Dieu mais aussi les uns envers les autres.L'arche de paix
N’oublions pas que personne ne connait ni le jour, ni l’heure du retour de notre Seigneur Jésus-Christ et la mort peut frapper à tout moment. Dans quel état sera notre âme ce jour-là? Quel sera notre témoignage auprès de nos prochains? Quelles traces laisserons-nous sur cette Terre? Guéhazi, serviteur du prophète Elie, a condamné toute sa descendance par le mensonge (2 rois 5:20-27). La malédiction est transmissible ; faisons donc l’effort d’identifier tout ce qui nous pousse à mentir et de nous en débarrasser. En effet la cupidité, la quête du succès, l’orgueil font partie des nombreuses raisons qui nous incitent à poser cet acte.
De plus nous vivons dans une société de consommation qui nous conditionne à nous attacher plus facilement aux biens matériels. Pourtant nous ne gagnerons rien à accumuler des richesses pour nous-même (Luc 12:15-21) : cherchons plutôt la prospérité financière pour faire avancer l’œuvre de Dieu. Cependant nous ne devons pas accepter de vivre dans la misère car l’or et l’argent appartiennent à Dieu ! Toutefois nos acquis financiers nous amèneront à la mort si nous ne les gérons pas avec Dieu.

C’est pourquoi faisons véritablement de Jésus Christ notre Seigneur, notre conseiller et notre maître: qu’il règne à jamais sur nos âmes. Amen !

Pasteur Louis Moke

About the author: adminarche

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.